Haut

Poser 1 question

Puits perdu

Les premiers puits sont apparus très tôt dans l'histoire des hommes, et n'ont depuis cessé d'être perfectionnés afin de correspondre aux usages que l'on souhaitait leur donner : puits artésien, puits perdu, forage géothermique ou puits d'infiltration.

Chaque forage a un emploi bien défini.

Le puits perdu : une évacuation des eaux de pluie

Le puits perdu a pour unique fonction l'évacuation des eaux pluviales, c'est-à-dire les eaux issues des précipitations atmosphériques.

D'autres eaux y sont assimilées :

  • eaux provenant d'arrosage des jardins,
  • eaux provenant du lavage des voies publiques ou privées,
  • eaux provenant des fontaines,
  • eaux provenant des sources,
  • eaux provenant de la vidange des piscines après dé-chloration.

Les eaux pluviales sont régies par l'article 681 du Code civil : « Tout propriétaire doit établir des toits de manière que les eaux pluviales s'écoulent sur son terrain ou sur la voie publique ; il ne peut les faire verser sur le fonds de son voisin. »

Contrairement aux eaux usées, le raccordement des eaux pluviales au réseau public d'assainissement n'est pas obligatoire.

Le puits perdu reste cependant une technique de dispersion désormais interdite. On y préférera le système de puits d'infiltration.

La réalisation d'un puits perdu : une technique ancienne

Le puits perdu est un trou vertical creusé dans le sol, souvent consolidé par des couronnes en béton perforées.

Il est préférable de laisser au moins 4 mètres de distance entre les fondations de l'habitation et le puits perdu.

Par ailleurs, quel que soit le forage, il conviendra de :

  • Ne pas forer à moins de 5 mètres d'une route.
  • Ne pas forer à moins de 40 m d'un cimetière,
  • Ne pas forer à côté :
    • d'une fosse septique,
    • d'une fosse à fumier,
    • d'un champ agricole.

Le puits perdu en fonction de la nature du sol : des dimensions adaptées

Vous trouverez ci-dessous un tableau récapitulatif des dimensions possibles d'un puits perdu en fonction du type de sol où creuser :

Nature du sol Dimensions puits perdu
Sol imperméable :
  • argile ;
  • sol humifère ;
  • marne, etc.
  • Trou de 5 à 25 m de profondeur.
  • Ø 1,50 m.
  • Couche de gravier : 50 cm environ.
Sol perméable :
  • sol limoneux ;
  • sol sableux ;
  • sol calcaire.
  • Trou de 2,5 m de profondeur.
  • Ø 0,80 m.
  • Couche de gravier : 20 cm environ.

Le puits perdu : les étapes de construction

Une fois l'emplacement choisi et le trou réalisé, il suffit de réaliser le puits perdu en respectant les étapes de construction suivantes :

  • Placer une couche de gravier calibre 40/60.
  • Recouvrir la couche de graviers d'une plaque de béton perforé.
  • Placer des anneaux de béton sur la hauteur du trou : les anneaux peuvent être cimentés entre eux au mortier.
  • Remplir le puits ainsi formé de grosses pierres.
  • Recouvrir les pierres de :
    • tissu géotextile recouvert de terre ;
    • ou d'une plaque de béton.
  • Y faire aboutir les tuyaux d'évacuation d'eau pluviale.

Le puits perdu : l'achat d'une cellule puits perdu

Si vous ne vous sentez pas l'âme d'un bricoleur, il est possible d'acheter une cellule de puits perdu toute faite.

Cette cellule est à enterrer sur un lit de sable parfaitement plan recouvert d'un tissu géotextile.

L'entrée se fait alors en PVC Ø160.

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami
 

Poser une question

Téléchargements

Guides, fiches pratiques, lettres & contrats-types, ...

5500 documents sur comprendrechoisir.com Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Puits perdu : astuces et conseils sur le
puits perdu
© 2007-2014, Fine Media | Qui sommes-nous ? | Contact | CGU | Charte de modération | Plan du site | Recrutement
Professionnel, soyez présent gratuitement sur notre site | Recevoir des demandes de devis, contacts qualifiés | Publicité & partenariats | Agence RP, eRéputation

Enquête "La maison & vous"

Participez à notre enquête en répondant à quelques questions sur l'univers de la maison. Cela nous permettra de mieux répondre à vos attentes.

Je participe Non Merci

Merci d'avance de votre participation !

L'équipe ComprendreChoisir.